La pose du lambris




exemple de lambris

Le lambris, malgré des qualités intéressantes, a perdu un peu de sa superbe actuellement. On le retrouve quand même sous des formes moins classiques (cérusé, teinté,...).

C'est pourtant un matériau facile à poser, chaleureux et décoratif qui permet de "cacher" des murs irréguliers ou donner un style chalet très sympathique.

Il est possible de recouvrir un mur entier ou une partie à hauteur d'appui. Horizontale, verticale, diagonale,...toutes les poses sont envisageables. Naturel, teinté, peint,... vous pouvez personnaliser facilement votre lambris.


Il existe différentes qualités de bois dans une grande gamme de prix. En fonction du rendu souhaité, demandez conseils à votre vendeur afin d'acheter le lambris idéal.

Matériel nécessaire

Lambris, petites pointes fines ou crochet de fixation spécial lambris

Liteaux en bois (épaisseur variable en fonction du poids du lambris), vis et chevilles adaptés au type de mur support, colle

Moulures (de l'épaisseur des liteaux + du lambris pour cacher le dessus), plinthes

Mètre, crayon, niveau à bulles, perceuse, forets et tournevis, marteau, chasse-clou



Nous allons prendre ici l'exemple d'un lambris posé à 1m du sol mais il est possible d'appliquer à tout un mur la même technique de pose.


exemple de lambris

1 - Pour poser un lambris d'un mètre de haut, il faut poser 3 liteaux.

Avec votre mètre, mesurez la hauteur souhaitée régulièrement pour ensuite pouvoir tracer une ligne horizontale. Faites la même chose pour les liteaux du milieu et du bas.


exemple de lambris


2 - A partir de vos marques, tracez les lignes horizontales en vérifiant avec le niveau à bulles l'alignement. Le lambris sera bien droit si les liteaux sont posés bien horizontalement.







exemple de lambris



3 - Percez des avant-trous dans le bois et le mur en même temps, insérez les chevilles dans le mur puis fixez les liteaux avec les vis adaptés. Cette technique sera peut-être différente en fonction de votre mur. Dans tous les cas, adaptez la pose des liteaux à votre support mural.

Les liteaux du haut et du bas doivent être fixés sur toutes la longueur. Par contre, pour celui du milieu, vous pouvez laisser quelques espaces (5cm tous les mètres) pour que l'air circule bien.


exemple de lambris

4 - Lorsque les liteaux sont posés, vous pouvez commencer à fixer vos lambris préalablement découpez à la même hauteur. Ils ne doivent pas dépasser le haut du liteau supérieur.

Posez le premier liteau et vérifiez avec le niveau à bulle qu'il soit bien vertical car, sur une grande longueur, un petit écart d'un demi-millimètre se transformera en plusieurs centimètres très visible.



exemple de lambris

5 - Lorsque le lambris est en place, clouez le avec un petit marteau à 45 degrés. Placez le clou à la commissure de la languette et du lambris en direction du liteau. Ensuite, enfoncez parfaitement la tête dans le bois avec un chasse-clou. Elle ne doit pas dépasser pour faciliter l'insertion du prochain lambris.

Si vous utilisez des fixettes, enfoncez-les avec un marteau dans la languette puis mettez une petite pointe dans le trou qui touche le liteau (il y a un exemple sur la boîte normallement).

Faites la même chose pour toutes les lattes. Dans les angles, posez d'abord la latte du prochain mur bien dans l'angle avant de fixer la dernière du mur adjacent. Vous serez peut-être amené à découper ce lambris en fonction de l'alignement de votre mur. L'idéal est que ce dernier morceau recouvre parfaitement la jointure du mur suivant.


exemple de carrelage



6 - Lorsque la pose du lambris est terminée, recouvrez l'ensemble d'un liteau un peu plus large qui cachera le liteau inférieur et le chant du lambris.





exemple de lambris

7 - Pour finir parfaitement l'ensemble, collez une moulure d'angle sur le haut de votre lambris et posez une plinthe en bas.

Aucune pointes ne doit être visibles !!!

Vous pouvez alors le peindre, le teinté, le cérusé,... pour le protéger.




Page suivante - Comment poser un parquet flottant ?

Contactez-nous !